The 2015-2016 Writers:

 

Sean Michaels was born in Stirling, Scotland, in 1982. He founded the pioneering mp3blog Said the Gramophone in 2003, while completing his B.A. at McGill, and has gone on to write for publications including The Guardian, McSweeney's, Pitchfork, Rolling Stone, The Walrus and The Believer. Sean's debut novel, Us Conductors, received the 2014 Giller Prize and was recognized by the CBC and NPR as one of the books of the year. He currently maintains a weekly music column for the Globe & Mail. Follow him on Twitter at @stgramophone.

Nicole Brossard est l’écrivaine en résidence au DLLF en 2015-2016. Elle est née à Montréal. Poète, romancière et essayiste elle a publié plus de quarante livre depuis 1965. Ses livres ont été traduits en plusieurs langues. Mentionnons: Installations, Musée de l’os et de l’eau, Le Désert mauve,  La lettre aérienne, Hier, Piano blanc et le plus récent Lumière fragment d’envers.  Dès le début des années 1970, son œuvre s’est vite imposée comme une source d’inspiration formelle pour toute une génération.  Notons aussi que, outre son œuvre qui comprend plus de quarante titres,  Nicole Brossard a cofondé la revue littéraire La Barre du Jour (1965-1975), coréalisé un documentaire Some American Feminists (1975) et elle a publié quatre anthologies de poésie permettant de mieux faire connaître et découvrir la poésie des femmes au Québec, la poésie québécoise dans la francophonie et dans le monde ainsi que les écritures gaies et lesbiennes au Québec. 

Son œuvre a été à plusieurs reprises consacrée par de nombreux prix littéraires dont le prix du Gouverneur général en 1974 et en 1984, le Prix International de Poésie de Trois-Rivières en 1989 et en 1999, le Prix Athanase-David, en 1991 et, en 2006, le Prix Molson du Conseil des Arts du Canada. En 2013, elle recevait le Prix international de littérature francophone Benjamin Fondane. 

2015 marque cinquante ans d’écriture et de publication et cette année, la Galerie Arnaud Lefebvre (Paris), lui a consacré, du 4 juin au 27 juin, une exposition intitulée: Portrait de Nicole Brossard ou L’horizon du fragment. Cet automne, trois nouveaux livres paraîtront: un recueil de poèmes Temps qui installe les miroirs, un essai sur la traduction intitulé Et me voici soudain en train de refaire le monde ainsi que traduction anglaise de son recueil Ardeur.