Montréal, meilleure ville étudiante au monde

Nouvelles

Montréal déloge Paris au sommet du classement QS des meilleures villes étudiantes de la planète

Avec les célébrations entourant le 375e anniversaire de Montréal, l’ambiance est à la fête dans la métropole québécoise. Mais voilà que la 5e édition du classement annuel QS des meilleures villes étudiantes apporte une autre raison de célébrer : Montréal est désormais considérée comme étant la destination de choix pour les études postsecondaires.

L’an dernier, Montréal s’est classée en 7e position, loin derrière Paris qui figurait en première place pour une quatrième année consécutive.

Ce progrès est en grande partie attribuable à l’obtention d’un meilleur score dans deux des critères utilisés pour établir le classement (l’activité des recruteurs et l’accessibilité financière) et à l’ajout d’une toute nouvelle catégorie, soit la perception des étudiants vis-à-vis de leur ville d’accueil.

Pour y voir plus clair, 18 000 étudiants ont été interrogés afin de savoir quelles étaient leurs impressions quant à l’offre culturelle offerte par leur ville adoptive, sa tolérance et son inclusion. On a aussi demandé s’ils pensaient y rester une fois leurs études terminées. Montréal s’est classée au 5e rang sur les 125 villes évaluées dans cette catégorie du classement.

« Ce classement est le reflet de la haute opinion qu’ont nos étudiants et le marché du travail mondial des universités montréalaises », a indiqué Suzanne Fortier, principale et vice-chancelière de l’Université McGill. « Il vient également reconnaître Montréal comme une ville accueillante, riche d’une créativité effervescente. Carrefour rassembleur où s’allient les langues et les cultures ainsi que les arts et les affaires, la métropole est forte d’un riche passé et promue à un brillant avenir. C’est un lieu d’exception, où les étudiants souhaitent vivre et étudier. C’est un réel privilège d’obtenir une telle reconnaissance internationale, alors que nous célébrons notre cent cinquantenaire. »

D’après une étude de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain publiée en 2016, Montréal compte plus de 155 000 étudiants à temps plein. Plus de 30 000 sont de l’extérieur du Canada.

Pour plusieurs étudiants internationaux, le premier hiver canadien s’avère souvent être un choc. Le classement des meilleures villes étudiantes laisse toutefois entendre que la qualité de vie qu’offre Montréal est suffisante pour atténuer la rudesse des mois froids. C’est notamment le cas de Victor Frankel, président de l’Association des étudiants des cycles supérieurs de l’Université McGill. Arrivé à Montréal il y a six ans après avoir habité Mexico City et Santa Barbara, au Panama, M. Frankel considère aujourd’hui que la métropole est une ville exceptionnelle.

« J’ai habité dans des villes formidables, mais Montréal c’est ma préférée, explique M. Frankel, qui est aussi doctorant en écologie et biologie évolutive. C’est une ville qui offre de tout, de l’art à la culture en passant par la diversité et le multiculturalisme. »

Trois autres villes canadiennes se retrouvent elles aussi dans le top 20 du classement des meilleures villes étudiantes. Vancouver et Toronto, ex aequo avec Boston pour la 13e position l’an dernier, figurent désormais au 10e et 11e rang, respectivement.

QS a évalué 125 villes afin de dresser son classement des 100 meilleures villes étudiantes.

L’agence, qui fait paraître chaque année la QS World University Rankings, a récemment classé McGill comme étant la 30e meilleure université de la planète. Liens : https://www.topuniversities.com/city-rankings/2017

 
Étiquettes: