Les vaches ont besoin de récréations

News

Published: 13Mar2019

Pendant son projet de doctorat, Elise Shepley [AnSci] analysait la santé des pattes des animaux en lien avec leur mode de logement, en stabulation libre ou entravée. « Je tente de démontrer l’impact positif de faire bouger les bovins, un aspect peu documenté scientifiquement et méconnu des producteurs », explique-t-elle.

Photo: Elise Shepley, doctorante dans le laboratoire de la chercheuse Elsa Vasseur au Département des sciences animales de l’Université McGill, en compagnie d’une vache nommée Hasta La Vista.

Lire dans La Terre de Chez Nous