Nandini Ramanujam nommée coprésidente du Groupe de travail de la principale sur le respect et l’inclusion dans la vie de campus

Nouvelles

La professeure Nandini Ramanujam, directrice exécutive du Centre sur les droits de la personne et le pluralisme juridique, a récemment été nommée co-présidente du Groupe de travail de la principale sur le respect et l’inclusion dans la vie de campus, aux côtés du doyen de la Faculté des sciences, Bruce Lennox. Le Groupe de travail a pour mandat de « recommander des mesures concrètes qui permettront à l’Université d’assurer la mise en œuvre pleine et entière de ses principes fondamentaux dans l’ensemble de ses activités, et en particulier dans la vie étudiante. »

D’après la professeure Ramanujam, le Groupe de travail doit être vu comme « n’étant ni le début, ni la fin du processus… La Faculté de droit, [par exemple], est depuis longtemps le lieu de discussions sur les espaces sécuritaires, les espaces inclusifs et les espaces respectueux. La communauté, les membres de la Faculté et l’administration ont eu de nombreux échanges à ce sujet. [L’Université] a déjà formé des groupes de travail au sujet de la liberté de réunion et d’expression. Le Groupe de travail sur le respect et l’inclusion dans la vie de campus s’inscrit ainsi dans un processus continu. »

Formé au début de novembre, le Groupe de travail a maintenant lancé des sondages au sein du corps étudiant, des membres des facultés et du personnel, dans le but d’identifier de quelle façon les structures en place favorisent la libre expression, le respect et l’inclusion, ou y nuisent. Le Groupe mènera aussi de vastes consultations sur les campus de l’Université (centre-ville et Macdonald). La principale recevra le rapport final du Groupe de travail et ses recommandations d’ici le 27 avril.