Fini les bouteilles d’eau en plastique

L’Université McGill a annoncé aujourd’hui qu’elle mettra fin progressivement à la vente de bouteilles d’eau jetables sur ses campus d’ici le 1er mai 2019.

Cette mesure touche l’ensemble des bouteilles d’eau non gazéifiée vendues dans les points de vente et les machines distributrices du campus. Elle prévoit également des efforts de collaboration auprès des organisateurs d’événements dans tous les secteurs de l’Université afin de diminuer graduellement le recours à l’eau embouteillée lors d’activités tenues à McGill.

On estime que, bon an mal an, 85 000 bouteilles d’eau jetables sont vendues dans les points de services alimentaires indépendants et sous concession de McGill, et des milliers d’autres sont distribuées dans le cadre d’événements organisés sur les campus.

Grâce à une subvention du Fonds des projets de durabilité, l’Université installera 25 fontaines supplémentaires afin d’offrir gratuitement une eau propre et sûre partout sur ses campus.

« Nous sommes choyés, à Montréal, d’avoir accès à de l’eau potable sûre et d’excellente qualité distribuée par la Ville, et c’est pourquoi l’utilisation de bouteilles d’eau jetables est essentiellement superflue, explique François Miller, directeur du Bureau de la durabilité de McGill. De plus, si l’on tient compte de la quantité de combustibles fossiles requise aux fins de la production et du transport des bouteilles, la consommation d’eau du robinet est un moyen accessible de diminuer les émissions de gaz à effet de serre. »

L’Association étudiante de l’Université McGill (AÉUM) et l’Association des étudiants aux cycles supérieurs de l’Université McGill (AÉCSUM) appuient également la démarche de l’Université. Elles ont adopté des résolutions interdisant la vente de bouteilles d’eau jetables dans les points de vente au détail de leurs locaux respectifs et suggèrent fortement à leurs groupes d’étudiants d’éviter de consommer de l’eau embouteillée lors d’événements et de réunions.

« Les étudiants militent en faveur de l’interdiction des bouteilles d’eau en plastique depuis de nombreuses années et cette mesure pourrait ouvrir la voie à d’autres initiatives de réduction des déchets, notamment l’élimination d’autres contenants de boissons, d’emballages d’aliments et d’ustensiles jetables », dit Caroline Lou, commissaire à l’environnement de l’AÉUM.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur l’interdiction de la vente de bouteilles d’eau jetables, visitez le site Web mcgill.ca/sustainability.