Vaccination : une polémique vieille de plus de 200 ans

Une exposition présentée à la Bibliothèque McLennan retrace l’histoire de la vaccination et les controverses qui y sont associées depuis l’administration du premier vaccin, il y a plus de 200 ans.

En 1798, Edward Jenner publiait le premier article scientifique détaillant une méthode visant à vacciner les enfants contre la variole, une technique qui allait révolutionner la médecine moderne.

Malgré cette percée, il aura fallu 200 ans avant d’éradiquer la variole. Pourquoi?

C’est l’une des questions explorées dans une exposition présentée à la Bibliothèque McLennan. Intitulée Vaccination: Fame, Fear and Controversy, 1798-1998, elle retrace l’origine et l’histoire des débats entourant les vaccins. D’après Rob Boddice, conservateur adjoint de l’exposition et chercheur invité au Département des sciences sociales en médecine, l’histoire de la vaccination aide à comprendre pourquoi ce sujet demeure une source de polémiques, plus de 200 ans après l’administration du premier vaccin.

« L’histoire nous montre que les individus qui prônent la vaccination et ceux qui en souhaitent l’interdiction partagent la responsabilité du fait qu’il a fallu 200 ans pour éradiquer la variole, alors que nous disposions des moyens pour y parvenir bien avant. Il s’agit là d’une épouvantable tragédie. »

L’exposition Vaccination: Fame, Fear and Controversy, 1798-1998 est à l’affiche à la Bibliothèque McLennan jusqu’en avril.