Experts: L'été au temps de la COVID-19

Nouvelles

Publié: 22juin2020

Bien que Québec nous incite à ne pas trop sortir de chez nous pendant la pandémie de la COVID-19, l’industrie touristique d’ici se déconfinera dès le lundi 22 juin, rendant un lot d’activités accessibles juste à temps pour les vacances. (HuffPost Québec)

Voici des experts de l’Université McGill qui peuvent s’exprimer à ce sujet. Pour trouver d'autres experts qui peuvent commenter un large éventail de sujets liés à la COVID-19, cliquez ici.

Assouplir les mesures de distanciation en toute sécurité

Matthew Oughton, professeur adjoint, Département de médecine, Division des maladies infectieuses

« Comme la majorité de la population reste vraisemblablement sensible au SRAS-CoV-2, l'assouplissement des mesures de prévention mises en place depuis la mi-mars s'accompagne nécessairement d'un certain risque. Ces risques sont gérables, à condition que des tests adéquats et le suivi des contacts continuent à être effectués et doivent être mis en perspective avec les nombreuses activités régulières dont notre population a besoin pour fonctionner efficacement ».

Matthew Oughton est professeur adjoint au Département de médecine et spécialiste des maladies infectieuses et de microbiologie médicale. Il est basé à l'Hôpital général juif, où il supervise les laboratoires de bactériologie et de microbiologie moléculaire. Ses recherches visent à améliorer les tests de diagnostic en milieux clinique à l’aide de techniques moléculaires et ses travaux sur C. difficile, le Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (MRSA), la grippe et d'autres agents pathogènes.

matthew.oughton [at] mcgill.ca (anglais)

L'avenir du milieu de travail

Jean-Nicolas Reyt, professeur adjoint, Faculté de gestion Desautels

« Les chefs d'entreprise considèrent de plus en plus le travail à distance comme une alternative à long terme, afin de réduire leur empreinte immobilière. Les dirigeants qui n'ont aucune expérience du travail à distance sont confrontés à des défis importants, tels que le suivi des performances, le maintien de la motivation des employés et l'intégration de nouveaux membres dans l'équipe. Les organisations doivent redéfinir ce que signifie "la gestion" dans un monde où les employés travaillent à distance ».

Jean-Nicolas Reyt est professeur adjoint à la Faculté de gestion Desautels. Ses recherches se concentrent sur la relation entre les représentations mentales des employés de leur travail et les résultats importants qui en découle, notamment la créativité, l'apprentissage exploratoire et l'influence interpersonnelle. Il étudie également le travail facilité par la technologie mobile et d'autres facteurs organisationnels qui influencent les représentations mentales.

jean-nicholas.reyt [at] mcgill.ca (anglais, français)

Le risque en vaut-il la peine?

Ross Otto, professeur adjoint, Département de psychologie

« La responsabilité de la gestion des risques est désormais passée du gouvernement aux citoyens. Nous pourrions donc constater une plus grande variabilité dans la façon dont les gens gèrent les risques puisque c'est maintenant entre leurs mains ».

Ross Otto est professeur adjoint au Département de psychologie. Il étudie la prise de décision, et plus particulièrement les raisons pour lesquelles nous nous appuyons parfois sur des choix lents, délibératifs et difficiles, alors qu'à d'autres moments nous nous appuyons sur des choix rapides, habituels et réfléchis.

ross.otto [at] mcgill.ca (anglais)

Réfléchir à la rentrée scolaire

Delphine Collin-Vézina, professeure agrégée, École de travail social et directrice, Centre de recherche sur l'enfance et la famille

« Lors de la réouverture des écoles, les enseignants et les autres membres du personnel scolaire devront s'assurer que les enfants vulnérables bénéficient d'un environnement scolaire où ils peuvent vraiment s'épanouir. Les enseignants peuvent veiller à fournir un environnement propice à la sécurité émotionnelle et à donner un sentiment d'efficacité personnelle pour aider les enfants vulnérables à vivre une expérience scolaire agréable et sans heurts, lors de leur retour dans leur environnement scolaire ».

Psychologue clinicienne agréée, Delphine Collin-Vézina est professeure agrégée à l'École de travail social, ainsi que titulaire de la chaire de recherche du Canada de niveau II en protection de l'enfance, directrice du Centre de recherche sur l'enfance et la famille et titulaire de la chaire Nicolas Steinmetz et Gilles Julien en pédiatrie sociale. Ses intérêts de recherche comprennent des sujets cliniques liés à la maltraitance des enfants, aux abus sexuels sur les enfants et aux traumatismes.

delphine.collin-vezina [at] mcgill.ca (anglais, français)

Vivre la « fatigue pandémique »

Jason Harley, professeur adjoint, Département de chirurgie

« L'anxiété n'est pas la seule émotion qui peut avoir un impact négatif sur la qualité de nos pensées et de notre comportement responsable. Alors que les chiffres continuent de s'améliorer au Québec et ailleurs au Canada, nous devons également être vigilants quant à l'influence que peut avoir le soulagement en dirigeant notre attention et en influençant la façon dont nous donnons un sens aux informations liées à la COVID-19. Comme la plupart des choses, le soulagement est bon dans une certaine mesure, mais trop de soulagement peut entraîner un excès de confiance, une attention sélective aux informations relatives à la pandémie et l'adoption de comportements avant qu'ils ne soient conseillés pour notre sécurité et celle des autres ».

Jason Harley est professeur adjoint au Département de chirurgie, ainsi qu'un membre associé de l'Institut d'éducation en sciences de la santé et scientifique junior à l'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill. Iel mène des recherches pour étudier les stratégies d'adaptation utilisées par les travailleurs de la santé pour faire face au stress pendant la pandémie, évaluer leur efficacité et utiliser ces informations pour recommander de nouvelles mesures visant à protéger la santé mentale des professionnels de la santé. En collaboration avec le laboratoire SAILS, iel développe et test également des outils d'éducation sur la santé pour le public, en mettant l'accent sur le rôle de la régulation des émotions dans la promotion de la compréhension du public et des comportements de santé adaptatifs.

jason.harley [at] mcgill.ca (anglais, français)

Coordonnées

Contact: 
Frederique Mazerolle
Organisation: 
Université McGill
Courriel: 
frederique.mazerolle [at] mcgill.ca
Téléphone au bureau: 
(514) 398-6693
Téléphone cellulaire: 
(514) 617-8615
Back to top