Experts sur la maladie d’Alzheimer

Nouvelles

Janvier étant le Mois de la sensibilisation à la maladie d’Alzheimer au Canada, l’Université McGill et ses établissements affiliés vous invitent à communiquer avec ses experts pour discuter de différents aspects de la détection et du traitement de la maladie d’Alzheimer (MA).

 

Détection précoce de la MA à l’aide de marqueurs génétiques et cognitifs

Sylvia Villeneuve, Chaire de recherche du Canada en détection précoce de la maladie d’Alzheimer, Département de psychiatrie, Université McGill

Recherche de marqueurs génétiques ou cognitifs qui permettraient de dépister la MA au stade préclinique.

sylvia.villeneuve [at] mcgill.ca (français, anglais)

 

Détection précoce de la MA au moyen d’une méthode non effractive (y compris grâce à l’intelligence artificielle)

Mallar Chakravarty, Chercheur, Institut universitaire en santé mentale Douglas, Département de psychiatrie, Université McGill

Christine Tardif, Département de neurobiologie et neurochirurgie, génie biomédical, Université McGill

Recours à l’intelligence artificielle afin de prédire le déclin, et ce, jusqu’à trois ans avant qu’il se manifeste, chez les personnes les plus à risque (article en cours de révision).

Communiqué de presse sur le sujet; Entrevues des chercheurs avec les médias

mallar.chakravarty [at] douglas.mcgill.ca (anglais, français) – Bureau : 514 761-6131, p. 4753; cellulaire : 514 754-4407

christine.tardif [at] mcgill.ca (anglais, français)

 

Détection d’un nouveau mécanisme dans la MA

Hamed Najafabadi, Département de génétique humaine, Université McGill

Le taux de dégradation de l’ARN pourrait être un important facteur de détérioration de la communication interneuronale.

Communiqué de presse sur le sujet; Vidéo du chercheur

hamed.najafabadi [at] mcgill.ca (anglais)

 

Facteurs génétiques liés à la MA

Judes Poirier, Départements de psychiatrie et de médecine, Université McGill, chercheur principal, Institut du vieillissement, Institut universitaire en santé mentale Douglas

judes.poirier [at] mcgill.ca (anglais, français)

 

Porteurs sains du gène de la MA

Véronique Bohbot, chercheuse, Institut universitaire en santé mentale Douglas et Département de psychiatrie, Université McGill

Une nouvelle méthode permet de repérer les personnes chez qui le risque de MA est le plus faible.

Communiqué de presse sur le sujet

veronique.bohbot [at] mcgill.ca

 

Détection précoce de la MA (y compris par un test de reconnaissance des odeurs)

Dr John Breitner, chercheur scientifique, directeur, Centre d’étude sur la prévention de la maladie d’Alzheimer 

Communiqué de presse sur le sujet

john.breitner [at] douglas.mcgill.ca (anglais)