Un grand projet pour de grandes disciplines

Nouvelles

L’Université McGill se joint au Réseau d’éducation STIM de l’Association des universités américaines dans le cadre d’un projet de réforme des cours au premier cycle

L’Université McGill est l’une des 12 institutions ayant reçu aujourd’hui une mini-subvention de l’Association des universités américaines afin de soutenir la réforme de l’enseignement au premier cycle dans les disciplines STIM (sciences, technologie, ingénierie et mathématiques).

McGill est la seule institution canadienne à recevoir ce soutien financier. L’un des deux seuls membres canadiens du réseau de l’Association des universités américaines, McGill se joindra au Réseau d’éducation STIM de cette dernière en compagnie d’homologues américains tels que l’Université Yale, l’Institut de technologie du Massachusetts, l’Institut de technologie de la Californie et l’Université Cornell.

Cette subvention vient reconnaître le caractère novateur et inclusif de l’approche adoptée par McGill pour l’enseignement des disciplines STIM au premier cycle. Le projet, dont l’objectif est d’améliorer l’enseignement et l’apprentissage dès la première année d’université – étape initiale des plus cruciales pour tout programme d’études supérieures dans les disciplines STIM –, mobilisera les étudiants au premier cycle et aux cycles supérieurs ainsi que les administrateurs et les membres du corps professoral autour du processus de réforme des cursus. Les boursiers responsables des programmes d’enseignement aux cycles supérieurs faciliteront ce processus en engageant le dialogue avec les étudiants et en recueillant leurs commentaires, dont ils s’inspireront pour mettre au point des stratégies et du matériel éducatifs novateurs. Des professeurs et des membres des instances administratives de l’Université superviseront et orienteront le projet, d’une durée de deux ans, et apporteront leur concours en agissant également à titre de conseillers.

Ce projet est une initiative conjointe de la Faculté des sciences, de la Faculté de génie, du Centre d’enseignement supérieur et du Bureau des études et de la vie étudiante, qui ont reçu l’appui du Projet Tomlinson d’enseignement universitaire des sciences. Le projet pilote initial de deux ans qui verra le jour grâce à la mini-subvention du Réseau d’éducation STIM de l’Association des universités américaines ciblera quatre cours d’envergure offerts aux étudiants au premier cycle en sciences et en génie dans les départements de biologie, de chimie, de mathématiques et de physique. Par la suite, le projet sera élargi afin d’inclure d’autres cours au premier cycle et aux cycles supérieurs.

« Nous sommes ravis d’avoir obtenu le soutien du Réseau d’éducation STIM de l’Association des universités américaines pour cet excitant projet qui reposera sur la collaboration de plusieurs groupes », affirme Tamara Western, vice-doyenne (programmes d’études) de la Faculté des sciences. « Ce projet est en parfaite adéquation avec notre engagement à favoriser la participation des étudiants et à offrir des stratégies d’enseignement novatrices. Il vient également enrichir l’offre de services que nous proposons à nos étudiants au premier cycle, dont le populaire programme FRezCa, groupe d’étude qui se réunit à la cafétéria des résidences, et l’initiative eLATE visant à favoriser l’acquisition de savoir et l’enseignement en génie. »

 

Coordonnées

Contact: 
Tamara Western
Organisation: 
Tamara L Western, Associate Dean (Academic), Faculty of Science, McGill University
Courriel: 
tamara.western [at] mcgill.ca
Étiquettes: