L’étendue de glace en Arctique jamais aussi basse

News

L'étendue moyenne de la glace de mer dans l’océan Arctique em novembre n’a jamais été aussi basse, reflétant des températures de l'air exceptionnellement élevées, des vents du sud, et un océan chaud. (National Snow & Ice Data Center) (The Guardian)

« Le vent est la cause première des couvertures de glace historiquement basse en Arctique et en Antarctique. La banquise n’étant pas entièrement consolidée (il a l'eau libre entre les plaques de glace), cela permet des changements dans les vents, ce qui provoque ensuite des changements importants dans la glace de mer en quelques jours seulement. »

Bruno Tremblay, professeur agrégé, Département des sciences atmosphériques et océaniques, Université McGill

Ses recherches portent sur le climat à hautes latitudes et ses effets sur le climat mondial et les changements climatiques. Il travaille sur de nombreux projets dont l'avenir de la couverture de glace marine dans l'océan Arctique.

(514) 398-4369, bruno.tremblay [at] mcgill.ca (français, anglais)