Expert : les États-Unis songent à sortir de l’Alena

News

« La Maison-Blanche songe à se retirer de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) dans les prochains jours ». (Le Journal de Montréal)

Andrea Bjorklund, professeure, Faculté de droit, Université McGill

« La dispute actuelle sur le bois d’œuvre n’est pas tellement reliée au président Trump, mais plutôt à des différences structurelles entre l’industrie canadienne et américaine; les États-Unis considèrent que le Canada subventionne cette industrie parce que la Couronne est propriétaire des terres sur lesquelles le bois est cultivé. Si l’on ajoute ça aux remous de la semaine dernière causés par l’industrie laitière, le tout s’inscrit tout de même dans la rhétorique "America First" de Donald Trump. »

Andrea Bjorklund est une experte reconnue en matière d'arbitrage et de litiges internationaux, de commerce international et d’investissements internationaux. Elle a autrefois a travaillé au sein de l'équipe d’arbitrage de l'ALENA du U.S. Department of State's Office of the Legal Adviser et à la U.S. International Trade Commission. Elle est aussi titulaire de la Chaire L. Yves Fortier en arbitrage international et droit du commerce international. 

Andrea.bjorklund [at] mcgill.ca, 514-398-5372 (françaispour la presse écrite, anglais)

Tags: