Clinique

Les programmes cliniques en physique médicale associés avec l'Unité de Physique Médicale (UPM) sont rattachés au Département de Physique Médicale de Centre Universitaire de Santé McGill (CUSM) ainsi qu'à la division de Physique Médicale du Département de Radio-Oncologie de l'Hôpital Général Juif (HGJ).

Accuray Tomotherapy treatment machine at the MGH. This machine is used for complex treatments of head & neck cancers, sarcomas a

Varian Novalis treatment machine at the MGH. This machine is used for highly-accurate stereotactic radiosurgery treatments.

Le Département de Radio-Oncologie du CUSM possède plusieurs systèmes de radiothérapie à la fine pointe de la technologie ce qui permet d'offrir aux patients les meilleurs traitements de radiothérapie possibles. Nous traitons plus de 3000 patients par années, pour un total de 45 000 sessions de traitement avec 6 accélérateurs linaires incluant 1 Varian Novalis TX, 2 Clinac 21EXs, 2 Clinac 6EXs, 1 Accuray Tomotherapy et 1 unité de curiethérapie Nucletron high dose rate (HDR). Le groupe de physiciens médicaux cliniques comprend 14 physiciens, 8 dosimétristes, 3 ingénieurs en électronique, un spécialiste en technologie de l'information et une assistante administrative. De plus, plusieurs doctorants et stagiaires post-doctoraux font partis de l'UPM. Finalement, nous offrons aussi un programme de résidence en physique médicale approuvé par CAMPEP.

The MUHC was one first centers in North America to offer intracranial stereotactic radiosurgery using a standard linear accelera

Les Départements de Physique Médicale et de Radio-Oncologie au CUSM sont reconnus pour l'application de stratégies innovatives pour le traitement du cancer. Un bon exemple est le système intracranien stéréotactique de radiochirurgie, pour lequel McGill a reçu une reconnaissance mondiale dans les années 1980 en tant que premier centre en Amérique du Nord à offrir la radiochirurgie avec un accélérateur linéaire régulier. Depuis ce temps, nous avons été les premiers à adopter de nouvelles techniques dans une période de changements technologiques rapides en radiothérapie. Nos équipements à la fine pointe de la technologie, combinés au système "On board CT" et à des systèmes d'imagerie rayons-x, permettent des traitements précis et efficaces avec un suivi des mouvements du patient pratiquement en temps réel durant le traitement. Ces avancés technologiques ont créé plusieurs opportunités pour améliorer le traitement des patients. La plus récente acquisition au département est un système de rayons-x miniature conçu pour la radiothérapie intra-opérative, ce qui permet de précisément cibler la tumeur durant l'utilisation de radiation au cours d'une chirurgie. Cette technique a montré des résultats très prometteurs au cours des essais cliniques préliminaires pour le cancer du sein en améliorant l'efficacité du traitement de radiothérapie pour certains patients. Finalement, l'Université McGill se retrouve dans les top trois des sites pour le Groupe de Radiothérapie en Oncologie (RTOG), ce qui démontre un dévouement de nos physiciens à l'amélioration des soins aux patients.