Thanh Thong Nguyen

Viser les étoiles

Difficile de s’élever contre le raisonnement de Thanh Thong Nguyen pour étudier la physique : « Les trucs de l’espace, c’est vraiment cool. » Thanh, B. Sc.’19, qui suit les fusées SpaceX lancées par Elon Musk, a débuté son programme en physique à McGill pour en apprendre davantage en astrophysique et astrobiologie. « J’ai choisi la physique après le Cégep parce que je ne pouvais pas m’imaginer ailleurs », dit-il.

Thanh a fait ses premiers pas en tant que physicien en septembre quand il a amorcé ses études à McGill, mais son premier semestre a été difficile. Alors qu’il devait s’adapter à une charge de travail de niveau universitaire, sa mère avait reçu un diagnostic de cancer du sein l’année précédente et Thanh a dû partager son temps entre les soins de sa mère et ses études.

Heureusement, grâce à sa bourse d’admission renouvelable d’Hydro-Québec, Thanh et sa mère ont pu se concentrer sur sa santé au lieu de ses frais de scolarité : toute une différence pour cette famille de deux tricotée serrée. Originaires de l’Ontario, Thanh et sa mère sont arrivés au Québec quand il avait 10 ans. « La première année, nous nous sommes sentis un peu seuls », dit Thanh, qui ne parlait pas français et qui avait grandi dans un quartier surtout francophone. Toutefois, en un an, il s’est adapté et il a appris la langue assez pour être confortable dans son nouveau chez-soi.

Thanh s’adapte aussi à McGill, fort de la confiance que lui a inspirée la bourse, qui lui a aussi donné l’occasion de connaître des étudiants qui ont reçu la même aide et de rencontrer des cadres d’Hydro-Québec lors d’un gala pour célébrer les boursiers de l’entreprise.

Thanh espère qu’il passera son premier été à McGill à travailler dans un laboratoire — une possibilité réelle grâce aux Science Undergraduate Research Awards, rendues possibles grâce au soutien des donateurs de la Faculté des Sciences. Explorer les possibilités de recherche offertes à McGill le passionne particulièrement parce qu’il espère faire des études supérieures et une carrière académique qui lui permettrait de combiner ses deux passions : la physique et les sciences de l’environnement. Son rêve? Diriger son propre laboratoire et découvrir quelque chose de nouveau et de révolutionnaire en physique ou, du moins, quelque chose de vraiment cool. « Il y a tant de choses qu’on ignore », dit-il.

Mais il sait une chose : « Je suis vraiment fier d’avoir gagné cette bourse. » Et ça, c’est aussi pas mal cool.


McGill s’emploie à rendre la recherche d’occasions de financement plus facile pour les étudiants. Il n’est pas nécessaire de soumettre directement une demande pour des programmes individuels comme la bourse d’admission renouvelable d’Hydro-Québec. Il existe plutôt une seule demande pour chaque catégorie de financement : bourses d’admission majeures, bourses d’admission ou aide financière en cours d’études. L’étudiant qui souhaite être considéré pour toutes les bourses dans une catégorie donnée n’a qu’à remplir une demande dans Minerva sous l’onglet « Aide financière/Bourses ». S’il est choisi comme candidat, il est jumelé à une bourse dans cette catégorie, selon son profil.