Le travail à chaud

Le travail à chaud

 

Séance d’information sur le travail à chaud et l’arrêt de l’équipement

Cette formation est obligatoire pour tous les représentants ou employés de McGill qui émettent un permis de travail à chaud; qui sont responsables de la sécurité sur les lieux de travail à chaud; ou qui font une demande d’arrêt de l’équipement de protection incendie (FS-002). Cette séance d’information est aussi très utile au personnel de McGill qui exécute des travaux à chaud.

Durée : 1 heure

Coût : 0 $

Prérequis : Formation en ligne sur le travail à chaud offerte par FM Global. Inscrivez-vous en envoyant un courriel au Bureau de prévention des incendies, au moins deux semaines à l’avance. 

Contenu

1.   Comment utiliser le nouveau permis de travail à chaud
2.   Rôles et responsabilités
3.   Comment utiliser le nouveau formulaire d’arrêt de l’équipement
4.   Les besoins pour la surveillance d’incendie continue et la surveillance occasionnelle des lieux de travail à chaud
5.   Processus de vérification

Inscrivez-vous ici


Plus d’information sur les procédures de travail à chaud

Tous les membres de la collectivité de McGill, les entrepreneurs et les professionnels qui veulent faire exécuter des travaux à chaud doivent suivre cette procédure. Le but est de réduire les risques de perturbations et les coûts liés aux incendies à l’Université.

Il faut suivre la procédure de travail à chaud en l’absence d’un alternative sécuritaire au travail à chaud et lorsque les travaux ne peuvent être déplacés à un endroit sûr à l’extérieur de l’immeuble.

Responsabilités

Utilisateur du permis

L’utilisateur du permis de travail à chaud doit s’acquitter des tâches énumérées ci-dessous.

  • Obtenir la note de passage de 80 % pour la séance de formation en ligne. Fournir les résultats au Bureau de prévention des incendies.
  • Assister à la séance d’information donnée par l’unité des Mesures d’urgence et prévention des incendies.
  • Lire le manuel d’instructions.
  • Demander un permis d’arrêt de l’équipement de protection incendie – délai minimum de deux jours ouvrables (amende de 3000 $ pour les fausses alarmes).
  • Nommer une personne responsable de la sécurité du site de travail à chaud qui autorisera les travaux sur les lieux, le jour prévu pour les travaux.
  • Identifier la personne qui assurera la surveillance incendie continue pour le travail à chaud, pendant les pauses et l’heure suivant la fin des travaux.
  • Identifier la personne qui assurera la supervision occasionnelle jusqu’à trois heures après la fin de la surveillance incendie.
  • Soumettre une demande de permis de travail à chaud.
  • Fournir les panneaux d’avertissement et le permis pour le site.
  • Retourner le permis par fireprevention [at] mcgill.ca (courriel).

Sécurité du site

La personne responsable de la sécurité du site doit s’acquitter des tâches énumérées ci-dessous.

  • Obtenir la note de passage de 80 % pour la séance de formation en ligne. Fournir les résultats au Bureau de prévention des incendies.
  • Assister à la séance d’information donnée par l’unité des Mesures d’urgence et prévention des incendies.
  • S’assurer que les détecteurs de fumée sont désactivés avant le début du travail à chaud.
  • S’assurer que le surveillant d’incendie est sur place et que la surveillance subséquente des lieux sera faite.
  • Passer en revue le permis avec le travailleur; les deux parties doivent signer le permis
  • Poser les panneaux d’avertissement et afficher le permis sur les lieux; les récupérer après la fin de la période de surveillance des lieux.
  • Autoriser l’exécution des travaux seulement lorsque les précautions ont été prises et que le surveillant d’incendie est sur place.
  • S’assurer de la présence continue du surveillant d’incendie pendant les travaux à chaud, pendant les pauses et l’heure qui suit la fin des travaux.
  • S’assurer que le système de détection d’incendie désactivé est réactivé aussitôt les travaux terminés.
  • Vérifier que la surveillance occasionnelle des lieux se fera après la fin de la surveillance incendie continue.
  • Interrompre le travail à chaud lorsque la sécurité est compromise sur le site ou que les conditions du permis ne sont plus respectées.