Aménagements destinés aux employés handicapés

Lignes directrices régissant les mesures d’adaptation en milieu de travail

L’Université McGill est résolue à répondre aux besoins des employés handicapés en matière d’aménagement raisonnable du milieu de travail et, plus généralement, à élargir l’accès à ses lieux de travail aux personnes handicapées.

L’Université est déterminée à répondre à ces besoins en procédant à des aménagements raisonnables qui n’imposent toutefois pas de contraintes excessives à l’Université ou aux autres membres de son personnel.

Principes

Personnalisation et équité

La demande d’aménagement raisonnable est formulée par l’employé et vise par conséquent sa situation, ses besoins et ses conditions de travail propres.

Bien qu’elle puisse différer d’un cas à l’autre, la marche à suivre pour déposer une demande d’aménagement raisonnable s’applique à tous les demandeurs.

Collaboration et consultation

Les demandes d’aménagement raisonnable s’inscrivent dans un processus de collaboration entre l’employé handicapé, son supérieur hiérarchique et le personnel approprié du service des Ressources humaines (RH).

Ces demandes peuvent aussi exiger des consultations internes ou externes. Le cas échéant, le processus de consultation est mené dans le respect de la vie privée de l’employé. 

Marche à suivre

L’employé handicapé doit établir par écrit sa demande d’aménagement raisonnable et la remettre à son supérieur hiérarchique, de même qu’en adresser une copie au conseiller des RH (lorsque cela est approprié dans la structure de son unité). Lorsque l’employé est membre du personnel enseignant, il doit adresser sa demande au directeur de son département. Le groupe des Avantages sociaux des RH doit également être avisé.

Il incombe à l’employé de fournir les pièces justificatives requises aux fins du processus.

À titre d’unité administrative centrale responsable des mesures d’adaptation en milieu de travail, le groupe des Avantages sociaux prend activement part aux suites qui sont données aux demandes d’aménagement raisonnable. Ainsi, le groupe consulte, s’il y a lieu, des personnes de l’Université ou de l’extérieur ou encore des agences externes afin de recueillir de l’information. Ces consultations visent à répondre aux demandes d’aménagement raisonnable dans les meilleurs délais.

Dans le souci de procéder à un aménagement adéquat, le groupe des Avantages sociaux demande à l’employé de lui fournir les renseignements suivants :

  • Une description de son handicap (joindre les données médicales pertinentes, qui peuvent comprendre l’attestation d’un professionnel de la santé reconnu et un rapport d’un consultant à l’appui du dispositif palliatif ou de l’aménagement demandé).
  • Un résumé des fonctions exercées (joindre au besoin un exemplaire de la description de poste et indiquer quelles fonctions sont affectées par le handicap).
  • Un énoncé des conséquences du handicap sur le rendement au travail et des besoins auxquels l’employé est confronté en raison de son handicap.
  • La nature de l’aménagement demandé (inclure la désignation complète des équipements ou dispositifs palliatifs).
  • Une description des modifications du lieu de travail pouvant raisonnablement répondre à ses besoins.