Communiqués

Un don exceptionnel de 15 millions de dollars du diplômé mcgillois Les Vadasz, membre fondateur d’Intel Corporation, et de son épouse, Judy Vadasz, permettra de bonifier le prestigieux programme de bourses de recherche doctorale qui porte leur nom à la Faculté de génie de McGill et de rehausser le soutien accordé à d’exceptionnels doctorants en génie qui réalisent des travaux de recherche novateurs à l’Université.

Classified as: les vadasz, Faculty of Engineering
Catégorie:
Publié le: 16 jan 2019

Selon de plus en plus de scientifiques, l’un des principaux déterminants de la douleur chronique – ennui de santé le plus lourd en raison tant de sa prévalence que de ses conséquences – serait le souvenir de la douleur. Or, selon une étude publiée aujourd’hui dans la revue Current Biology, le sexe influerait sur ce souvenir chez la souris comme chez l’être humain.

Classified as: research, psychology, pain, Faculty of Science
Publié le: 10 jan 2019

Une équipe de scientifiques canadiens a découvert un deuxième sursaut radio rapide répétitif. Les sursauts radio rapides (FRB) sont de courtes impulsions d’ondes radio provenant d’une source située bien au-delà des confins de notre galaxie, la Voie lactée. Selon les scientifiques, ces sursauts émaneraient de phénomènes astrophysiques puissants qui se produisent à des milliards d’années-lumière de la Terre.

Classified as: Canadian Hydrogen Intensity Mapping Experiment (CHIME) telescope; astrophysics, McGill Space Institute
Catégorie:
Publié le: 9 jan 2019

Une nouvelle étude novatrice menée par des chercheurs de l’Institut Lady Davis (ILD) de l’Hôpital général juif (HGJ) a réussi à compiler un atlas sur les facteurs génétiques associés à la densité minérale osseuse (DMO) estimée, l’un des facteurs les plus pertinents sur le plan clinique pour le diagnostic de l’ostéoporose. L’article, publié dans la revue Nature Genetics, présente 518 loci pangénomiques, dont 301 viennent d’être découverts, qui expliquent 20 % de la variance génétique associée à l’ostéoporose.

Classified as: genomics, Brent Richards, John A. Morris, Lady Davis Institute at the Jewish General Hospital, genetics, osteoporosis, bone density, Faculty of Medicine, Nature Genetics
Catégorie:
Publié le: 3 jan 2019

Des scientifiques de l’Université McGill occupent encore une fois une place prépondérante dans le palmarès des dix découvertes de l’année de Québec Science.

En 2018, quatre des dix découvertes retenues ont été menées par des scientifiques affiliés à McGill. Leurs travaux, publiés au cours de la dernière année, apportent un nouvel éclairage sur:

  • l’ancienne biosphère terrestre (Peter Crockford et Galen Halverson, Département des sciences de la Terre et des planètes)
  • un produit dérivé de plantes pouvant servir à traiter le neuropaludisme (Philippe Gros et Jerry Pelletier, Biochimie, et David Langlais, Génétique humaine)
  • les suites d’une collision cosmique qui a fait trembler l’univers (Daryl Haggard, John Ruan, et Melania Nynka, Institut spatial de McGill)
  • la mise au point d’un nouveau test de dépistage génétique des cancers de l’ovaire et de l’endomètre (Lucy Gilbert, Kris Jardon, et Ziggy Zeng, Département d'obstétrique et gynécologie et Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill)

Voici un aperçu des études mcgilloises retenues par le jury de Québec Science :

 

La fusion d’étoiles à neutrons pose une nouvelle énigme aux astrophysiciens

L’intensité de l’émission de lumière rémanente, générée par la fusion d’étoiles à neutrons détectée en août dernier, continue d’augmenter – à la grande surprise des astrophysiciens qui étudient le résultat de la collision massive qui s’est produite il y a quelque 138 millions d’années-lumière et qui a propulsé des ondes gravitationnelles partout dans l’Univers.

 

 

 

 

 

 

 

Classified as: Québec Science, research, awards, Peter Crockford, Galen Halverson, Department of Earth and Planetary Sciences, Philippe Gros, Jerry Pelletier, biochemistry, David Langlais, human genetics, daryl haggard, John Ruan, Melania Nynka, McGill Space Institute, Lucy Gilbert, Kris Jardon, Ziggy Zeng, Obstetrics and Gynecology, Research Institute of the McGill University Health Centre (RI-MUHC)
Catégorie:
Publié le: 3 jan 2019

Une nouvelle étude canadienne, réalisée sous la direction d’une équipe de l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM), permet de mieux comprendre l’anaphylaxie attribuable à un élément déclencheur inconnu — il s’agit d’une réaction allergique imprévisible et potentiellement fatale, sur laquelle on sait étonnamment peu de choses.

Classified as: Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill, anaphylaxie attribuable à un élément déclencheur inconnu, Moshe Ben-Shoshan
Catégorie:
Publié le: 20 déc 2018

Plus des deux tiers de la biodiversité du Canada sont constitués d’espèces occupant la limite septentrionale de leur aire de répartition. Or, les biologistes se sont longuement demandé combien d’efforts devraient être déployés dans la conservation des populations végétales qui s’y trouvent. Argument en faveur de leur protection : ces végétaux seraient particulièrement bien adaptés, au fur et à mesure que le climat se réchauffe, pour assurer le déplacement de l’aire de répartition de leur espèce vers le nord.

 

Classified as: biodiversité, l’Université McGill, l’Université Queens, changements environnementaux, Ecology Letters
Catégorie:
Publié le: 17 déc 2018

Toute plaie exige un suivi, et chez les patients diabétiques, ce suivi est crucial. En effet, chez ces patients, l’absence de sensibilité attribuable à une atteinte des nerfs peut entraîner l’infection d’une lésion et, ultimement, l’amputation.

Catégorie:
Publié le: 17 déc 2018

Il est le troisième McGillois à recevoir l'insigne distinction, le premier chercheur en chimie verte dans l’histoire du prix

Classified as: Tomislav Friščić, Chemistry, green chemistry, Faculty of Science, steacie award
Publié le: 14 déc 2018

Au Québec, actuellement, seules 25 personnes sont atteintes du syndrome de dysrythmie atriale et trouble de la motilité intestinale chronique (CAID), une maladie génétique récessive rare qui touche à la fois la fréquence cardiaque et le transit intestinal. Une équipe de recherche dirigée par l’Université McGill a réussi à faire remonter l’origine de la mutation génétique sous-jacente de cette maladie grave jusqu’à deux familles fondatrices européennes arrivées dans la province au XVIIe siècle.

Classified as: genetics, Genomic research, mcgill faculty of medicine research
Publié le: 10 déc 2018

Comment le cancer se propage-t-il? Alors qu’ils étudiaient les cellules tumorales du cerveau humain, une équipe de scientifiques de l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR‑CUSM) a trouvé quelques réponses à cette question d’importance cruciale, qui depuis longtemps anime la communauté scientifique. Les chercheurs se sont penchés sur le gène EGFRvIII, présent chez les patients souffrant d’un glioblastome, une forme très agressive de cancer du cerveau qui se propage rapidement et qui est difficile à traiter.

Classified as: cancer, oncogenes, Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill, EGFRvIII, exosomes
Catégorie:
Publié le: 10 déc 2018

Une équipe de l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM) dirigée par le Dr Donald Vinh, souvent comparé au « Dr House » à l’IR-CUSM pour ses intêrets de recherche portant sur des cas cliniques rares et particuliers, vient de découvrir une nouvelle maladie génétique. Cette découverte pourrait permettre de poser un diagnostic plus précis chez certains patients et de mettre au point de futurs traitements. Les résultats de cette étude viennent d’être publiés dans la revue scientifique Journal of Experimental Medicine.

Classified as: Research Institute of the McGill University Health Centre (RI-MUHC)
Catégorie:
Publié le: 6 déc 2018

Les souris comptent pour plus de la moitié des sujets de recherche biomédicale autres qu’humains, et elles sont, en grande majorité, issues de lignées consanguines. Obtenues par l’accouplement d’individus de la même portée, génération après génération, les souris de lignées consanguines sont génétiquement identiques, comme des jumeaux homozygotes ou des clones. On sait qu’en général, d’une espèce à une autre, la consanguinité affecte la santé et la vigueur de la progéniture; un fait biologique qui explique pourquoi l’inceste est un tabou universel.

Classified as: recherche biomédicale, Nature Methods, l’Université McGill, Jeffrey Mogil
Catégorie:
Publié le: 4 déc 2018

L’Institut canadien de recherches avancées (CIFAR) a annoncé aujourd’hui la composition de la première cohorte de 29 titulaires de chaires en intelligence artificielle (IA) CIFAR-Canada (IACC), dont font partie six professeurs de McGill. Ces grands chercheurs universitaires, notamment Doina Precup et Joëlle Pineau, ont été nommés dans le cadre de la Stratégie pancanadienne en matière d’IA, dotée d’un budget de 125 millions de dollars, et contribueront à maintenir la position de chef de file du Canada dans le domaine de la recherche en intelligence artificielle.

Classified as: CIFAR, Azrieli Canadian Institute for Advanced Research (CIFAR), Artificial intelligence
Catégorie:
Publié le: 3 déc 2018

Les stratégies d’auto-dépistage du VIH sont recommandées par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), depuis 2016, car elles permettent aux personnes de connaître leur statut où et quand elles le souhaitent. Cependant, aucune trousse de dépistage du VIH n'a encore été approuvée pour un usage à domicile, au Canada.

Classified as: VIH, Institut de recherche du CUSM, nitika pant pai, Réjean Thomas, HIVSmart!
Catégorie:
Publié le: 30 nov 2018

Pages